La banque qui vous fait aimer Rhône Alpes
Menu
Culture & éducation

De Saint-Genis-Pouilly à New York City avec Cappella Mediterranea

9 mars 2017
Cappella Mediterranea Cappella Mediterranea
Quand la musique baroque anime notre région… Rencontre avec Leonardo García Alarcón et l’ensemble Cappella Mediterranea, au théâtre de Saint-Genis-Pouilly (01).

Trois jours avant de s’envoler pour une tournée à New-York, le célèbre chef d’orchestre Leonardo García Alarcón et son ensemble Cappella Mediterranea ont déposé leurs valises au cœur du Pays de Gex pour partager l’art de la musique baroque avec les enfants du collège Jules Prévert. Musique, Maestro !

 

Au cœur de Cappella Mediterranea

Né au cœur de la région Rhône-Alpes, à Ambronay, l’ensemble Cappella Mediterranea a été fondé par Leonardo García Alarcón et Fabien Schofrin, son assistant.  Argentins, français, italiens : il rassemble des musiciens, de tous les horizons. « L’ensemble Cappella Mediterranea est une grande famille ! Nous travaillons toute l’année ensemble, entre instrumentistes ou avec nos solistes. Nous poursuivons le même idéal : redécouvrir le répertoire méditerranéen du sud de l’Europe et jusqu’au nord de l’Afrique, vers le monde arabe, juif. À travers notre musique, nous souhaitons remonter à la source de tous ces idéaux esthétiques que l’on retrouve autour de la méditerranée ».

Après l’ouverture de la session de l’opéra de Paris, direction New York City et la célèbre scène du Carnegie Hall. À quelques jours de son départ pour la Grosse Pomme, l’ensemble répète sur la petite scène du théâtre de Saint-Genis-Pouilly. L’occasion, pour les artistes, de rencontrer les enfants d’une classe de 5ème du collège Jules Vernes, dans le cadre d’un projet pédagogique mis en place via le mécénat avec la Caisse d’Epargne Rhône Alpes.

 

Capture2

De l’autre côté de la scène…

« C’est une rencontre qui a permis un véritable échange. C’est vraiment rare qu’un ensemble aussi prestigieux puisse venir intervenir pendant 6h au sein d’un collège pour présenter la musique baroque avec des supports vidéos, audio. » Dominique Sibut Bourde, Enseignante d’éducation musicale au collège Jacques Prévert.

« Notre objectif était de montrer aux enfants ce qu’il se passe de l’autre côté de l’art » explique Fabien Schoffrin, assistant à la direction de l’ensemble Cappella Mediterranea. « Nous avons bien sûr parlé de la musique baroque. Mais nous avons aussi montré la manière dont on monte une production : le choix des personnages, les partitions, la dramaturgie, l’adaptation du texte au format de l’opéra, le casting, la distribution. Nous avons fait participer les élèves en leur faisant lire le texte, et nous avons échangé sur ce qu’ils ressentaient en écoutant les morceaux. »

 <iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/XoX5asNDQv8" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>« Ce qui est très impressionnant c’est l’ampleur des voix ! Et puis c’est aussi intéressant d’apprendre que la musique baroque est à la base de toutes les musiques qu’on écoute aujourd’hui. » Julie, 12 ans.

Pour Leonardo García Alarcón, ce moment d’échange privilégié est l’occasion de transmettre sa passion pour la musique baroque. « Jouer, c’est ressusciter des esprits, des idées. Et il n’y a rien de plus miraculeux que cela, si ce n’est de pouvoir le partager, comme nous avons pu le faire à Saint-Genis-Pouilly. »

Capture4

« Ce que j’ai trouvé impressionnant dans la musique baroque ce sont les voix, très puissantes. On n’imagine pas qu’ils puissent avoir ce genre de voix, tellement différente de leur voix naturelle ! Les instruments sont impressionnants aussi, certains sont très grands ! » Cassandra, 12 ans.

« J’ai adoré la musique baroque parce qu’il y a des instruments que je n’avais jamais vus. Et je trouve que la manière de chanter est géniale… La langue italienne est très belle, j’ai vraiment aimé ce spectacle ! » Lucas.

« Ce que j’ai trouvé impressionnant dans la musique baroque, c’est leur façon de chanter ! J’ai aussi découvert de nouveaux instruments, ça m’a vraiment plu ! » Loïc, 12 ans.

« J’ai trouvé que ces voix très hautes étaient impressionnantes ! Ils n’ont pas de micro et on les entend au fond de la salle comme s’ils étaient à côté de nous… » Corentin, 12 ans.

« Je joue de la guitare, et le son des instruments dans la musique baroque m’a vraiment marqué ! C’est pas du tout le même ! » Ronaldo, 12 ans.

   

En savoir plus : https://cappellamediterranea.com/fr

Fidèle à son engagement en faveur de la musique baroque, la Caisse d’Epargne Rhône Alpes soutient l’ensemble Cappella Mediterranea. Au-delà du simple mécénat, c’est la création d’une véritable dynamique de mise en relation des acteurs culturels du territoire qui est recherchée, pour faire découvrir cette musique à tous les publics. C’est pourquoi Cappella Mediterranea proposera ses œuvres baroques aux différents festivals dont la banque est partenaire : le Festival d’Ambronay, les rencontres artistiques Bel air, le Festival de musique baroque de tarentaise, le Festival baroque du pays du Mont Blanc, Musique et nature en Bauge…

Saint-Genis-Pouilly
46.243748 6.02513